Wonderland T.2

Proposé par


Wonderland tome 2 (VF)

Scénario : Raven Gregory

Dessin : Daniel Leister

160 PAGES

16€

Les titres Graph Zeppelin sont trouvables en librairie spécialisée. Ils n’ont pas de site dédié


Extrait :

Synopsis :

Adaptation en comics de l’univers de Lewis Caroll (Les Aventures d’Alice aux
Pays des Merveilles), voici venue la suite du célèbre roman (et dessin animé).
Des mois se sont écoulés depuis que Calie Liddle est revenue du Pays des
Merveilles, un voyage qui a brisé tant de choses en elle. Blasée et amère, elle
quitte sa ville natale et essaie de mener une existence normale sous une
nouvelle identité, mais le repos sera de courte durée. Une créature échap-
pée du Pays des Merveilles refait surface et Calie sait au fond d’elle qu’elle
est la seule à pouvoir renvoyer ce monstre dans le monde auquel il appartient.


Deuxième tome de l’histoire revisitée d’Alice au Pays des Merveilles par Zenescope qui ont fait de la relecture des comptes enfantins, leur marque de fabrique depuis plusieurs années. Dans un style graphique très sexy et assez détaillé, on se laisse vite séduire par le concept et par les quelques planches qui retiennent notre attention en feuilletant l’album.

Cette réinterprétation de Lewis Carroll nous avait déjà interpellé au travers du premier tome, car il abordait des sujets plutôt graves (suicide, adultère, maltraitance) sur fond de petites culottes et de cuisse légère. Ici, on reprend l’histoire où on l’a laissé, c’est à dire après que Calie, la fille de la regrettée Alice, ait propulsé son frère dérangé au travers du miroir, l’emprisonnant dans Wonderland à sa place. Les mois ont passés, et Calie a changé de nom, s’est recrée une vie et va même devenir maman. Mais ses rêves la hantent et elle ne peut décemment pas mener une vie normale sachant ce qui s’est passé dans les derniers mois. Le scénario reste basique mais les nouvelles pistes de la narration s’avèrent sympa. Les personnages évoluent plutôt bien, certains en remplaçant d’autres et les nouveaux arrivants apportent leur pierre à l’édifice. On regrettera un peu le rythme répétitif de certains plans, notamment avec la grosse bêbête qui passe son temps à prendre la pause pour des splash pages que l’on voudrait plus sexy sur un titre comme celui là. La reine de cœur aussi est trop peu présente à mon gout (la vraie raison étant qu’elle à elle aussi son spin off, donc ça peut se comprendre), et l’ensemble fait que l’on est sur un tome qui tourne un peu en rond, avec une évolution de l’histoire un peu téléphoné. Quelques bonnes surprises (le chapelier par exemple ou encore la scène avec le grand-père) viennent saupoudrer le tout d’un peu d’ingéniosité.

Coté graphique, on reste sur le style que l’on aime, avec des jolies filles, des formes et des muscles surdimensionnés et un ensemble très « cartoon pour adultes ». Le dessinateur offre de belles planches de notre chaton préféré ainsi que des autres bestioles géantes, mais on est moins émoustillés que sur le premier tome, peut-être parce que l’intrigue tourne plus autour de Johnny, le frère de Calie et que donc on bascule plus sur le coté psychopathe que parties de jambes en l’air.

Grosse absence de ce tome, les extras, qui se limitent à une double page sortie de nulle part sans savoir trop ce qu’elle fait ici. Les petites anecdotes, les extraits de blog, les easter eggs, tout ça était un bonus non négligeable et très amusant. Ici pas de gallerie de couverture, pas de croquis ou autre, c’est un album de comics pur, point. On a sûrement été trop habitués à en avoir toujours plus, mais être laché sur la derniere planche sans un mot (même pas un p’tit bisou ? un aurevoir ? non ?), ça donne vraiment l’impression d’être une vieille chaussette.

Au final, ce second tome de Wonderland est très agréable à lire, distrayant, mais pas autant que le premier. L’objet en lui-même reste d’une belle facture, avec une très belle impression et se range très bien dans une bibliothèque. Pour tout ceux qui ont envie de voir Alice sous un autre jour, ou bien qui en ont juste marre de la version de Disney, dépêchez-vous de lire cette série, vous allez adorer.