Turbulences

Proposé par


De : Éva DELAMBRE
576 pages

Format : 13 x 21 cm

18,05€

COMMANDER

Présentation :

Dans la vie quotidienne comme dans le BDSM, certaines histoires font rêver. D’autres sont plus compliquées et marquent les âmes à jamais. Comment oser faire confiance après une trahison ? Comment trouver celui ou celle avec qui créer un lien puissant ? Peut-on se soumettre ou dominer seulement par amour ? Peut-on se donner sans aimer ? Faut-il tout remettre en question pour vivre et réaliser ses fantasmes ou maintenir un équilibre délicat entre envies et réalité ?


J’ai enfin pu lire « Turbulences » d’Eva DELAMBRE. Ce n’est pas la taille du livre qui m’avait freiné dans la lecture, mais le fait d’avoir 3 livres en cours en même temps. D’autres livres qui n’ont rien à voir avec le sujet de ce site. Je me suis donc mis à la lecture de Turbulences il y a deux semaines et je n’ai pas vu les pages défilées tant je fus plongé dans l’histoire de la vie de tous les protagonistes.

Les lectures d’Eva DELAMBRE ont se pouvoir, une fois que vous avez lu les premiers chapitres, de vous accrocher pour découvrir la suite et c’est toujours un réel plaisir pour moi de me plonger dans ses histoires. Turbulences n’échappe pas à cette règle et je dirais qu’il m’a accroché plus que les autres, car ici, nous avons plusieurs personnages avec leurs vies et leurs cheminements dans le milieu du BDSM.

J’espère ne pas faire de « spoilers » si vous lisez la suite.

Dans certaines des facettes des personnages, j’y retrouve des situations, des envies, des non-dits, des frustrations personnelles.

Les personnages ont tous ce fil rouge qu’est le BDSM.

Anaïs se sent soumise, mais vit en couple avec Romain depuis 10 ans, elle a des enfants et aimerait passer le cap d’entrer dans le monde des soumises. Romain lui, ne se sent pas dominant.

Zoé, l’amie d’ Anaïs, est en couple aussi avec Dimitri, son mari trompeur, mais elle rêve de devenir dominatrice. Lucy est une soumise accomplit, mais meurtrit d’une ancienne relation SM qui s’est mal terminée et qui se cherche des séances pour revivre. Esther est une très belle femme vanille qui « joue » la soumission face à Raphaël, un Maître aguerrit.

Tous ces personnages sont savamment mixés avec leurs histoires propres et on s’accroche à suivre leurs mésaventures, leurs premiers pas dans ce milieu et les accointances qui en découlent.

L’auteure nous comte à merveille les pièges modernes du BDSM via les réseaux sociaux, le fait d’avoir énormément d’attente tout en méconnaissance.

Ce livre pourrait être une bonne entrée en matière aux personnes ayant des prédispositions à vouloir franchir le pas. C’est brillamment écrit, sans entrer dans des descriptifs de scènes « gores ». Ici pas d’édulcoré », mais juste un point d’honneur et expliquer et donner les us et coutumes. Certes, il y a de la romance, mais le tous dans un ton très humain sans situations hollywoodiennes ! On entre vraiment dans la psychologie des personnages. Leurs attentes, leurs doutes, leurs craintes, leurs bonheurs, la découverte bref, on passe par toutes les étapes dans différents degrés et statuts (Domina, dominant, soumise…). Petit spoiler, on y croise brièvement Hantz..le fameux Hantz et Laura ! (ceux et celles qui ont lu les autres romans d’Eva DELAMBRE sauront).

Vous l’aurez compris, j’ai dévoré Turbulences et, même si le livre en impose de par son nombre de pages, vous ne les verrez absolument pas passer. Il y a longtemps que je n’avais hâte de me poser dans un coin pour découvrir la suite chaque soir.

Merci encore Eva DELAMBRE pour ce régal et merci aux Éditions TABOU, notre partenaire.