Comte de Noirceuil

Logo comte de noirceuil 2024

Thrace

1 - Lupi, fratres, amantes

Proposé par

Présentation

Thrace – Lupi, fratres, amantes

En l’an 79, Adriana Pollia, une jeune et jolie noble de Pompéi et son esclave Cleio ont miraculeusement échappé à la colère du Vésuve. Seuls, ils vont vivre de petits larcins et prendre soin l’un de l’autre. Mais lorsqu’ils sont recueillis par l’oncle d’Adriana, Cleio est rejeté et Adriana sera forcée d’épouser un vieux et pervers sénateur. Elle suivra malgré tout son destin de noble Romaine et finira par oublier son amour de jeunesse. Mais la flamme du passé se ravivera le jour où, au Colisée, elle assistera aux débuts d’un jeune et fort gladiateur… Est-ce son bien-aimé Cleio qui se cache sous ce casque ?

INFORMATIONS

Date de parution : 03 avril 2023

Nombre de pages : 64

Format : 23,5 x 32,3 cm

Auteurs : Triff – Celestini

Prix : 18€

Éditeur : Tabou BD

Chronique du Dr Motlencul

Avis de lecture de la bande dessinée érotique : Thrace - Lupi, fratres, amantes

D’origine italienne, les auteurs de cette BD historico-érotique, plutôt soft, aux dessins justes et réalistes, nous plonge dans l’antiquité romaine. Du fait de leurs origines, la justesse de ton, des paysages et des fresques est remarquable.

Dans ce premier tome de Thrace, nous sommes témoins des différentes formes de vies de l’époque où être esclave, orphelin, gladiateur, soldat, noble, politique et même femme ne permettaient pas une expression d’actes, de paroles et de vie égalitaire. Un monde de sauvages et injuste pour certain, et pour d’autre une époque fascinante où l’animalité était sur-représentée à tous les étages de la société.

Même si les planches érotiques ou de sexe sont d’une douzaine de page tout au plus, le décor est planté pour les tomes suivants ! En effet, on peut sentir l’attraction d’une relation, aristocratiquement impossible, s’installer entre Cleio, un jeune garçon esclave servant, et Adriana, la fille de son maître. Ils jouent ensemble innocemment dans la campagne de Pompéi pendant des années et l’attirance est inévitable. 

Le récit commence avec un flashback de Rome à Pompéi. Un gladiateur qui s’apprête à rentrer dans l’arène repense à son enfance. Le frère du père d’Adriana rend une visite impromptu avec sa femme Lavinia à cette famille composite. C’est un noble, arrogant, ancré sur des valeurs et un mode de vie que son frère a laissé volontairement derrière lui malgré ses origines aristocratiques et une carrière honorable qui est enviée de tout Rome. Le frère repart pour Rome vexé et le cœur emplit de rage vengeresse après s’être fait balafré par l’enfant alors qu’il voulait profiter de l’esclave éphèbe.

Le vésuve entre en éruption et ils fuient. La fumée sépare le père et les enfants et c’est à partir de là qu’Adriana et Cleio se débrouillent pour survivre à Rome et dans ses environs. Un an plus tard, ils vivent de petits larcins, d’amour innocent et d’eau fraîche.

Leur vie chavire à nouveau quand le frère les retrouve et finalement Cleio finit dans un camp de gladiateurs, tandis qu’Adriana se morfond de chagrin face à un mode de vie qu’elle rejette profondément.

Le gladiateur de la première planche est donc Cleio !
Que lui est-il arrivé ?
Va t’il survivre ?

Je vous laisse le soin de le découvrir par vous même.

Ce que j'ai aimé

  • Les dessins qui sont justes et bien équilibrés.
  • Les couleurs vives et chaleureuses.
  • L’histoire qui en plus est remplie de mots latin avec leurs définitions en bas de page.
  • Le réalisme et le sentiment d’injustice que m’ont provoqué certaines scènes.

Ce que je n'ai pas aimé

  • Le manque d’action érotique, qui, je suppose, sera probablement plus important dans les tomes à venir.

À propos des auteurs

TRIF
TRIF est dessinateur et scénariste, il vit à Rome. Il découvre le dessin en autodidacte et rejoint Tabou en 2012 où il réalise – sous le nom de Trifogli – plusieurs séries comme notamment : Cendrillon en 2012, Blanche Neige en 2014 ou encore Les mille et une nuits en 2020. C’est d’ailleurs pendant la réalisation de ces séries qu’il collabore avec Andrea CELESTINI

Andrea CELESTINI
Andrea vit à Grosseto, en Italie. Il est passionné de bande dessinée et c’est tout naturellement qu’il suit des cours de dessin et de peinture académique pendant ses années universitaires. Après une formation à la coloration digitale en autodictée, c’est en 2004 qu’il travaille comme coloriste. TRIF et lui ont collaboré sur les séries cité plus.

Extraits

Thrace tome1 est disponible chez notre partenaire Tabou Éditions

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Ce contenu est protégé !!