Les Maîtresses (Nouvelle édition)

Proposé par

alt

Les Maîtresses BD Adulte

Les Maîtresses : Leçons de prédatrices

De : Xavier DUVET

  • 64 pages
  • Format : 23,5 x 32,3 cm

19€

COMMANDER


Les Maîtresses

Avec cet album, qui fait écho à celui sur Les Soumises, c’est directement dans l’univers des plus grandes félines qu’a porté notre terre que Xavier Duvet a décidé de nous emmener. Carnet de croquis au poing et crayons bien affûtés, il nous est revenu avec trois histoires de domination-soumission cent pour cent féminines, qui ne laisseront pas indifférents les amateurs de belles femmes.
De l’intimité des séances privées aux soirées fétichistes, il nous livre trois tranches de vie prises sur le vif ; le récit est direct, la réalité mise en valeur par son trait dans la beauté de sa crudité la plus simple…


Cela fait bien longtemps que je n’avais pas eu le plaisir de donner mon avis sur une BD de Xavier DUVET.

Me revoilà donc avec Les Maîtresses édité aux Éditions Tabou que je remercie de me permettre de chroniquer ici.

« Les Maîtresses » est la suite logique de la BD « Les Soumises ».

Cette fois, on y découvre toute la «perversité» des dominas envers leurs soumis et soumises durant trois histoires ou se mêlent des situations dégradantes, perverses et fétichistes, le tout sous les crayons de Xavier DUVET qui sublime ces situations de dessins crus sans détour.

Cela reste réservé à ceux ou celles qui aiment le BDSM. Les situations ou les hommes sont pris pour femme sont assez légion dans les BD de Xavier DUVET.

Une fois de plus, c’est artistiquement un régal que nous offre le dessinateur qui n’en est plus à son coup d’essai. Sa renommée dans le milieu de la BD pour adultes n’est plus à faire et on sait qu’en prenant une BD de Xavier DUVET c’est un bonheur graphique assuré.

Ajoutez à cela des pages bonus. Les pages croquis qui ont données les pages définitives avec en plus quelques pages pin-ups. Pour les amateurs de dessin dont je fais partie, c’est un grand plus non-négligeable ! J’ajoute que je suis un fan du travail de Xavier avec qui j’ai pu discuter à Angoulême et que si vous voulez aussi soutenir son travail, vous avez la possibilité de découvrir des choses uniquement sur son site personnel.


Extraits