Le journal d’une soubrette

Proposé par


Le journal d’une soubrette

Editions TABOUCommander

ISBN 978-2-35954-094-9

cartonné pelliculé

Format : 23,5 x 32,3 cm

48 pages en N&B


Prix 15 €


Extrait

Synopsis :

Ah, le fantasme de la soubrette française, docile, serviable, à la pudeur légère… Notre soubrette nationale a fait le tour du monde et aujourd’hui encore la French maid est un classique érotique outre-Atlantique.

Avec le style old fashion de la BD noire des années 50, Xavier Duvet nous narre l’histoire de cette petite française partie aux Amériques pour y faire fortune. Mais l’affaire tourne mal et, prenant exemple sur Philip Marlowe, elle devra mener l’enquête pour se tirer de ce mauvais pas…


Nouvelle édition pour cette bande dessinée culte qui est à l’origine (et aussi le best-seller ! ) de la Saga Duvet.

Xavier DUVET me régale dans sa façon de dessiner et de mettre en situation ses personnages. Je suis déjà un grand fan de son travail et ayant déjà discuté avec lui donc il était déjà difficile de partir sur un avis négatif de ce nouvel opus.

Le journal d’une soubrette ne déroge pas au talent de l’auteur qui, sous le coup d’une petite enquête policière, met son héroïne dans les situations les plus perverses alliée au fétichisme et au BDSM le tout dans un trait réaliste très travaillé.

Les amateurs et amatrices du monde fetish et BDSM se régalerons des ouvrages de Xavier DUVET (s’ils ne le connaissent pas encore). Le style est en noir et blanc et personnellement, je trouve que cela donne du cachet à son trait. Le style n’est pas érotique, mais clairement « sexe » et le dessinateur qui est aussi le scénariste, n’hésite pas à dessiner dans le détail comme un réalisateur de films pornographiques allant même jusqu’au travestissement qui est aussi une certaine marque de fabrique. Réservé donc, à un public averti !

Bref, une lecture vraiment sexe et talentueuse que je conseille vivement.

Pour découvrir les autres ouvrages de cet auteur, suivez le lien en dessous de l’article.


Xavier Duvet a débuté dans le dessin dans les années 80 pour des magazines de jeux de rôle (Casus Belli…). Un jour, alors qu’il démarche un éditeur pour lui vendre des couvertures de magazines représentant des pin-up, il se voit confier la réalisation d’un album de BD. Depuis neuf autres (tous épuisés aujourd’hui en France) ont suivi. Certains de ces albums se sont vendus à plus de 20000 exemplaires dans le monde (France, USA, Allemagne, Hollande…). Il est aussi célèbre pour ces pin-up ultra-réalistes à l’aérographe parues dans PENTHOUSE. Il collabore également au monde de la publicité et du web