Danger Girl face à L’armée des ténèbres

Proposé par


Tome 2 : Zombis à gogo

Scénario : Andy HARTNELL

Dessin : Cris BOLSON

160 pages

Format : 28 x 318cm

19,00€

COMMANDER


Synopsis :

Le mythique Livre des Morts est tombé entre des mains maléfiques qui projettent de monter une armée invincible. Revenue à la vie, cette armée zombis menace l’humanité. Voilà une mission pour nos espionnes préférées qui trouveront un allié de choc en la personne du spécialiste des morts-vivants : Ash Williams !L’équipe de Danger Girl réussira-elle à sauver le Monde de l’infernale Armée des Ténèbres et de la menace qui pèse sur l’humanité ou sera-t-elle plongée dans les ténèbres éternelles ?


Me revoici plongé dans les aventures des Danger Girl grâce à notre partenaire Graph Zeppelin que je remercie !

Même s’il s’agit plus d’un comic que d’une BD pour adultes, je ne peux m’empêcher de prendre un certain plaisir, non seulement à les lire, mais à les faire découvrir même si, d’un tome à un autre, comme je l’ai déjà dit, le dessin diffère beaucoup. Sur cet opus, c’est Cris BOLSON qui nous livre son style en terme de dessin. En toute franchise, même si cela ne vaut pas Scott CAMPBELL ou John ROYLE, Cris BOLSON s’en sort plutôt bien. Les dessins sont chouettes et très détaillés.
Scénaristiquement, C’est Andy Hartnell seul qui écrit. On est dans l’esprit des années 90 avec la rencontre des Danger Girl avec Ash…Ash !!! Joué par Bruce Campbell dans le titre Evil Dead ! Bon, ça ne parle peut-être qu’a ceux de mon époque. Donc vous l’aurez compris, les personnages féminins de la team rencontre celui qui a détruit le Necronomicon ou le livre des morts. Mais dans cette histoire, Abbey Chase réactive le pouvoir maléfique du livre et doit donc s’allier avec Ash pour tenter une nouvelle fois de le détruire.
Le scénario est une fois de plus simpliste et n’est juste qu’un prétexte pour retrouver le personnage d’Evil Dead, mais, ça fonctionne. Il y a de l’action, des zombies (Oui, j’écris zombies avec un « e » alors que sur la couverture, il n’y en a pas. Erreur ?) et des jolies filles même si le côté pin-ups sexy et situation cocasses/coquines n’est vraiment plus trop dans les derniers tomes des Danger Girl…C’est dommage. Il y a de l’humour aussi, enfin de l’humour un peu bas…bon, c’est un BD, pas évident de faire passer des « vannes » sur des pages.

Quoiqu’il en soit, c’est une BD que je conseille aux amateurs du genre et les fans d’Evil Dead que je ne vais pas tarder à me refaire après avoir écrit cet article.
Merci à Graph Zeppelin de rééditer cette série dont ce numéro est la compilation des 6 volumes parus aux USA entre avril 2011 et août 2012 et de m’avoir permis de la redécouvrir !

Extraits