Comte de Noirceuil

Logo comte de noirceuil 2024
Cockring et Ballstretchers Boners

Cockring et Ballstretchers Boners

Boners

Présentation

Le cockring et Ballstretchers Boners  attire l’attention sur votre pénis et vos testicules en les poussant vers l’avant pour un look provocateur.
 
Les anneaux font gonfler un peu les testicules et le pénis, ce qui les rend plus gros et plus sensibles.
Le jouet est fait d’un matériau doux et extensible pour un ajustement parfait, ce qui le rend confortable à porter.
 
Nettoyez l’anneau pénien et le séparateur de testicules après l’utilisation avec un nettoyeur pour jouets afin que la prochaine utilisation soit bien hygiénique.

Technique

  • Diamètre intérieur: 2.20 cm
  • Diamètre extérieur: 4.00 cm
  • Hauteur: 3.00 cm
  • Longueur: 9.20 cm
  • Matériau: TPE
  • Étanche: Oui
  • Flexible: Oui
  • Extensible: Oui
  • Lubrifiant approprié: À base d’eau

Prix : 14,99€

 

Marque : Boners

Proposé par
le blog du comte

Comte

Aaah ! Un cockring…et Ballstretchers ! J’aime bien quand c’est à mon tour de tester et d’autant plus quand c’est ce genre d’accessoire !

J’aime beaucoup le fait que dans la sexualité, il existe des sextoys ou petites choses comme cela utilisables en solo et en couple. J’ai testé quelques cockrings qui étaient vraiment géniaux et qui apportaient un plus durant nos relations.
Je sélectionne toujours des modèles non-vibrants, par choix, je testerai sans doute un jour un vibrant mais, je recherche celui simple qui saura vraiment apporter un plus non-négligeable. J’ai donc vu le cockring et Ballstretchers de la marque Boners et il a attisé ma curiosité de par sa forme et les éventuelles possibilités de jeux.
C’est donc celui-ci que j’ai testé grâce à notre partenaire Adam et Eve que je remercie.

Boite et Emballage

Je découvre une petite boite ronde bleue estampillée de la marque et présentant le Cockring. Beaucoup d’indications sur cette petite boite.

Le cockring est sans phtalates ce qui est déjà bien indiqué. La matière en soft TPE (C’est un gomme safe proche du caoutchouc.). Il est indiqué les diamètres et que le tout est très flexible (là-dessus, on va y revenir.). La photo du cockring donne un aspect clean et professionnel (on va y revenir aussi).

J’ouvre cette petite boite ronde en soulevant le couvercle. À l’intérieur, je trouve le cockring dans un sachet plastique et une notice en plusieurs langues.

Vient ensuite l’ouverture du sachet plastique. Le cockring est là, dans une couleur « Dark Grey »

Premier point qui me surprend. Les finitions du cockring contrairement à l’image promotionnelle, sont vraiment limite. Il n’est pas tout lisse et comporte pas mal d’aspérités et de creux.

Le côté Ballstretchers (même si c’est un accessoire BDSM) me semble étrangement très étroit pour pouvoir y passer les testicules. Mais…il est extensible, parait-il ?

Là encore…Surprise…Il est extensible si vous y mettez une force conséquente.

J’avoue que j’ai un sérieux doute pour le test. Allons découvrir ça ensemble.

Découverte et test du Cockring et Ballstretchers Boners

Je suis donc seul et livré à moi-même pour tester le cockring et ballstretchers Boners.

Au premier regard, je remarque que les finitions ne sont pas super belles. On a l’impression que le moulage est mal fait.

Je constate aussi que l’anneau pour les testicules est très épais mais très petit en diamètre. L’anneau pour le pénis lui est moins épais, mais tout autant très petit. Je ne suis pas quelqu’un de fortement membré, ok, mais cela me semble bien étroit tout ça.

Avant de tenter de le mettre en place, je teste un peu l’élasticité.

Catastrophe, il me faut déployer de la force pour pouvoir l’étendre. Je n’ose pas imaginer si durant une soirée, on décide de l’utiliser. Il faudrait se stopper et prendre le temps de le mettre en place.

Je me dois de l’essayer pour donner mon avis. Je décide donc de faire passer mes testicules en premier. La matière TPE ne glisse pas et la peau à tendance à s’accrocher et gare aux douleurs.

Je vais être honnête. Je n’ai pas réussi.

J’enchaîne en essayant juste l’anneau du pénis. Là aussi, attention à la matière qui vous arrache la peau et les poils au passage.

Donc, les diamètres et la matière sont déjà des points négatifs absolus.

Je vous avoue que j’ai mis de côté le cockring en me disant « pas possible, je ne peux pas le tester ».

J’y suis revenu plus tard dans la soirée en utilisant du lubrifiant. Il fallait absolument que je donne un avis réel à ce test.

Je saisis donc un lubrifiant que je mets à haute dose afin de poursuivre mon expérimentation.

Je recommence en faisant passer mes testicules. C’est déjà plus simple mais ce n’est quand même pas super easy. Je n’ai pas encore passé le pénis que je sens déjà que l’anneau des testicules est si petit qu’il me sert de trop. Vraiment trop. Je poursuis quand même en faisant passé le pénis grâce au lubrifiant. C’est déjà plus simple, mais rebelote…l’anneau est si petit qui ne sert pas, il étrangle.

En tout et pour tout, j’ai gardé le cockring et Ballstretchers Boners à peine une minute. Il est trop petit et douloureux. Les amateurs de BDSM eux-mêmes devraient être méfiants avec ce type de cockring non-adaptés. Je rappelle que l’on peut faire éclater les varicocèles (recherchez sur le web) voire pire, cela présente un risque d’hypoxie des tissus, nécrose ou de gangrène quand on utilise ce genre d’accessoire tout comme les pompes à pénis (que je en testerai plus jamais).

Le risque ? L’amputation du pénis.

Donc non ! Ce cockring n’est absolument pas à mon goût et je dirais même qu’il est très mal étudié.

Retour d'expérience du Cockring et Ballstretchers Boners

Si vous avez fini la lecture de mon test, vous l’aurez aisément compris. Mon retour sur expérience est catastrophique !

Ce que l’on attend d’un cockring et ballstretchers c’est qu’effectivement, il pratique un garrot suffisant pour obtenir une érection ferme qui permette le jeu avec son/sa partenaire. Quand les éléments cités dans le test ne donnent que des contraintes voire même des dangers, je dis non-absolu !

Il est trop petit au niveau des anneaux, pas extensible comme il est dit sur la boite et pas de design bien finit comme sur la boite encore.

Beaucoup d’éléments trompeurs et le tout au détriment de votre plaisir personnel.

Si vous décidez d’essayer un jour un cockring, ce n’est pas vers celui-ci qu’il faut se tourner.

J'ai aimé

  • En fait…quasiment rien !

Je n'ai pas aimé

  • Trop petit au niveau des anneaux et dangereux même ! Le produit devrait être ré-étudié.
  • Pas extensible comme indiquer sur la boite. Le matériau devrait être changé.
  • Mauvaises finitions qui donne l’aspect d’un produit amateur.

Nettoyage

En le passant sous l’eau tiède suffit. Pour le sécher, attention, la matière attrape la moindre poussière.

Cockring et Ballstretchers Boners

Ou le trouver ?

Le Cockring et Ballstretchers Boners est disponible chez notre partenaire Adam & Eve

S’abonner
Notification pour

Chargement du capcha...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Content is protected !!